arb registered
RIBA Chartered Practice
Inscrits à l’Ordre des Architectes
Member of the IDeA Network
ISO 14001 certified
ISO 9001 certified

Qu’est ce que le Design Biophilique et en quoi est-ce important ?

Le design biophilique est un concept récent, devenu tendance incontournable en 2022.  Il est utilisé dans le secteur de la construction pour accroître la connexion des occupants avec leur environnement naturel.

Utilisant la nature de manière directe et indirecte, ainsi que les conditions de l’espace et du lieu, la notion de design biophilique est centrée sur sa capacité à fournir des avantages en matière de bien-être par le simple ajout de la nature. Mais qu’est-ce que le design biophilique ? Cela vaut-il vraiment la peine d’investir dans cette tendance ? Notre cofondateur, Adrian Brewin, se penche sur la question.

Les bâtiments conçus de manière biophilique intègrent souvent des éléments tels que la ventilation et l’éclairage naturels, des éléments paysagers et d’autres éléments organiques, dans le but de créer un environnement bâti, plus productif et plus sain pour ses utilisateurs.

De plus, de par sa nature même, le design biophilique recoupe souvent certains des principes de base de l’architecture, ainsi que les exigences plus « formelles » définies par des certifications telles que BREEAM ou LEED qui font appel à certains de ces principes.

Pourtant, si l’architecture biophilique adopte une approche véritablement réfléchie pour réduire l’impact sur l’environnement, ce sujet n’est pas nouveau. Et bien que l’idée soit bonne en principe, elle nécessite beaucoup d’entretien, avec des bâtiments qui ne sont pas toujours les meilleurs lieux pour permettre aux plantes de se développer.

Alors, comment investir dans un design biophilique sans faire exploser le budget ?

En fin de compte, il s’agit de trouver un équilibre entre le design et le bon sens, qui risque parfois d’être oublié dans la recherche de la solution « pour le plus grand bien de tous ».

Souvent, le fait de n’utiliser que des matériaux naturels peut être considéré comme le seul critère « indispensable » parmi tous ceux qui participent à la conception d’un projet. Mais l’extraction de la matière première du sol ou l’agriculture intensive de produits naturels peut être aussi préjudiciable que la fabrication d’un autre produit. Il est donc nécessaire d’évaluer toutes les options.

Il existe de petites solutions simples que l’on peut adopter, comme l’inclusion de plantes dans les projets d’aménagement de bureaux. Cependant, il ne faut pas négliger l’aspect financier et le temps qu’il faudra consacrer à l’entretien une fois le projet achevé.

L’apport de lumière naturelle est toujours préférable pour le bien-être ainsi que pour la planète. Une bonne ventilation est une exigence saine mais qui peut devenir plus énergivore en fonction des besoins.

La perméabilité est également essentielle. Les murs qui respirent sont plus sains et les sols poreux aident à prévenir les inondations. Ce point est d’autant plus important que l’espace extérieur est de plus en plus exploité dans les villes qui se densifient.

Les formes biomorphiques sont très subjectives et pas toujours très esthétiques, tandis que les couleurs naturelles peuvent être aussi variées que les couleurs artificielles. Faire le choix d’un design biophilique est, en définitive, une question de coût, de préférence, de type de matériaux et d’éthique.

Afin de contribuer à créer un développement non perturbateur, il est préférable d’analyser l’impact de la construction tout en étant suffisamment conscient pour prendre les bonnes décisions.