Mise en conformité d’un hôtel situé dans le Marais à Paris

Le cabinet Reid Brewin Architectes est intervenu récemment pour le compte d’un petit hôtel dans le Marais qui s’interrogeait à propos de la nouvelle réglementation en termes d’accessibilité aux personnes handicapées. Visant les établissements recevant du public, cette nouvelle réglementation, dont la mise en application était prévue pour janvier 2015, pouvait signifier revoir complètement l’aménagement de l’hôtel et représentait une véritable source d’inquiétude.

Hotel Rivoli, Paris
Etude 3D en Revit pour l’hôtel dans le Marais

L’équipe de direction nous a donc demandé de les accompagner afin de trouver des solutions leur permettant de prendre en compte la loi sans avoir à reconstruire l’ensemble de l’hôtel. Notre mission a consisté à monter un dossier en vue d’obtenir une dérogation et être ainsi dispensés de la mise en application de cette nouvelle loi. Et, dans le cadre de ce projet, nous avons été amenés à proposer et réaliser différents travaux permettant d’améliorer l’accessibilité de l’hôtel aux personnes handicapées.

Améliorer l’accessibilité des locaux aux personnes handicapées

Le point central de notre travail pour améliorer l’accessibilité des locaux a porté sur les escaliers, les portes et les rampes. Pour les malvoyants et les malentendants, nous avons intégré des contremarches et ajouté des clous podotactiles sur la dernière marche. Nous avons également intégré des mains courantes dans l’escalier, agrandi la largeur de certaines portes et  revu les sorties de secours.

S’appuyer sur de nouvelles normes d’accessibilité pour améliorer le service hôtelier

En sous-sol, une grande salle située dans les anciennes caves servait de salle de petit-déjeuner. Nous avons modifié l’ancien escalier pour en améliorer l’accès. Cela a permis de transformer cette salle en café-bar ouvert au public et elle pourra désormais être proposée pour les séminaires. Nous avons également abaissé le seuil des menuiseries extérieures pour améliorer l’accessibilité de la petite cour.

Le dossier a été finalisé à la suite de ces travaux et nous avons déposé la demande auprès des services administratifs concernés. Nous attendons actuellement les papiers officiels relatifs à l’accord de la dérogation.